J’inaugure avec ce post une nouvelle série d’articles dans Chockdee-blog.net consacrée a certains quartiers et/ou villes de France.
Et j’ai choisi le quartier de la place Pey-Berland, à Bordeaux (France) pour cette première plaquette. Pourquoi “plaquette”? Tout simplement c’est ce a quoi me fait penser le type de montage photo ci-dessous, que vous retrouverez dans les articles suivants.

Depuis le temps que je vous parle d’endroits se trouvant a plusieurs milliers de km de notre beau sud ouest natal, il était temps que je consacre un peu de temps pour vous parler de Bordeaux. Enfin, surtout pour celles et ceux qui ne connaissent pas évidemment !

Trêve de bla-bla, voila donc notre place Pey-Berland (cliquez sur l’image pour la visionner en taille réelle):

Pour en savoir plus….

“Pey Berland (v. 1370-1458) fut archevêque de Bordeaux.

Il naquit dans les années 1370 à Saint-Raphaël dans le Médoc. Raimond de Bruges, un notaire, lui enseigna dans sa jeunesse les rudiments du savoir. À la mort de son père, il fut placé à Bordeaux afin de recevoir l’enseignement nécessaire à la profession cléricale. Puis, il fut envoyé à l’université de Toulouse où l’archevêque François Uguccione le prit à son service. Au décès de son patron, il rentra à Bordeaux où il se vit confier par le chapitre la cure de Bouliac. Puis, après avoir eu la responsabilité de secrétaire et de trésorier adjoint du chapitre, il fut élu le 13 août 1430 archevêque de Bordeaux.

Cet homme d’église marqua l’histoire de la ville de Bordeaux au Moyen Âge par son action. En effet, l’Aquitaine anglaise connaissait alors une crise matérielle, morale et économique dont l’église subit les répercussions (la vie religieuse fut bouleversée, les églises furent pillées, le culte négligé). Pey Berland lutta pour rétablir l’image de l’église dans son diocèse. C’est ainsi qu’il fit entreprendre la réfection de l’église paroissiale de Bouliac. Il tint également à faire placer des bas-reliefs dans l’église Saint-Pierre d’Avensan, mais le plus célèbre monument qu’il fit élever reste la célèbre tour qui porte son nom, construite derrière l’abside de la Cathédrale Saint-André à Bordeaux.

Il est en outre à l’initiative de la création de l’Université de Bordeaux, de l’hôpital Saint-André, et de plusieurs collèges dans la ville.”

Source WIKIPEDIA


Agrandir le plan

Translate »