Wayan (Bingin Beach) : propriétaire d’un warung*, danseur traditionnel. (Interview réalisée en mai 2010)

 

Parlez-nous de vous, comment vous appelez-vous ?

Mon nom est Wayan. Wayan « Wardana » mais beaucoup de gens me nomment « Wayan Liam ».

Pour quelle raison ?

Car c’est le nom de mon fils, mon père m’appelle ainsi, c’est aussi le nom de mon Warung : « Wayan & Liam ».

Vous avez d’autres enfants ?

Oui j’ai aussi une fille plus jeune, nommée Lia.

Vous êtes né à Bingin ?

Oui, en 1975 et toute ma famille vit ici.

Et donc vous avez monté une affaire ici.

Oui, c’est une petite affaire que nous avons commencée il y a 4 ans, nous louons 3 chambres, nous faisons la cuisine, lavons le linge, louons quelques planches de surf.

Est-ce que vous enseignez le surf ?

Non, je ne peux pas, j’ai essayé mais je n’ai pas le temps, il faut que je m’occupe de mon warung et je ne peux pas aller sur la plage.

Avez-vous une seconde activité ?

Oui, mais c’est seulement 1 heure par jour, je suis un danseur de Kecak* au temple d’Uluwatu.

Que pensez-vous de Bali aujourd’hui ?

Avant l’attentat (à Kuta), il y avait beaucoup plus de monde, progressivement les gens reviennent. Mais pour le business cette année, je pense que les gens viendront moins à cause de la Coupe du Monde de football en Afrique du Sud.

Comment imaginez-vous Bali dans 10 ans ?

Beaucoup de gens, de nouvelles constructions partout… Ici, sur la falaise, il y a encore 3 ans, il n’y avait pas toutes ces maisons et hôtels…

Pensez-vous que c’est mieux ?

Ça m’arrange pour mes affaires mais il faudrait que les gens construisent en respectant le style traditionnel Balinais. Il ne faudrait pas que nous vendions nos terres.

Avez-vous peur pour le futur de Bali ?

Non, non.

Craigniez-vous d’autres attentats ?

Je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve mais j’espère que le gouvernement local de Bali fera le nécessaire pour éviter cela. Le gouvernement actuel est bien.

Revenons au surf, vous êtes vous-même surfeur, quels sont vos spots ?

Je surfe à Bingin, mais quand les vagues sont trop grosses je vais à « Impossible », mais je reste dans cette zone en général.

Vous ne quittez jamais Bali ?

Parfois, quand les conditions ne sont pas idéales, je vais sur d’autres spots…

Que pensez-vous des surfeurs étrangers qui viennent sur vos vagues, est ce que ça pose problème ?

Tous les surfeurs sont mes amis et je n’ai aucun problème dans l’eau.

  
Adresse:Wayan Wardana BR Dinas Buanasari, Pecatu Bingin, 80364, Bali.

*Warung : petite affaire familiale (restaurant, chambres, bar …)

*Kecak : danse traditionnelle balinaise exécutée par un chœur d’hommes assis en cercle qui entrent en transe, imitant les cris d’une bande de singes.

 

Translate »