Le blog de Boucherie Ovalie a été primé lors de la cérémonie des Golden Blog Awards 2012 dans la catégorie Sport. Rencontre avec un “sous-fifre”. 😉

Bastien Joseph, stagiaire, comme il aime à se définir lui-même, du blog de la Boucherie Ovalie aime à cultiver la “loose”. Il en d’ailleurs fait une belle démonstration lors de la cérémonie des Golden Blog Awards, mercredi 14 novembre 2012 à Paris, avec un discours complètement décalé.

Boucherie Ovalie est un blog satirique sur l’actualité du rugby français. Plusieurs contributeurs commentent tout ce qui se passe sur la planète rugby, ils éprouvent  un certain plaisir à prendre à contre-pied tout ce qui existe. Leur créneau : l’originalité, sortir des sentiers battus. Pari réussi.  Ils font par exemple, des compte-rendus de matchs en prenant le parti d’être très subjectifs, ce sont des supporters qui écrivent pour eux, ça donne des résultats assez drôles et originaux.

Une communauté de contributeurs

Les contributeurs sont d’un peu partout en France, Paris, Toulouse, Perpignan, Toulon, Biarritz et même de la Nouvelle Zélande. Les gens les contactent, leur font des propositions, envoient leur papier et si ça leur convient  et si c’est dans l’esprit du blog, ils les publient, n’importe qui peut collaborer. Pas de revenu sur le site, ils ont fait le choix de ne pas avoir de publicité, ils essaient de cultiver leur côté Underground. Ils ont deux “systèmes de rémunération”, une rubrique de dons et ils vendent aussi des tee-shirts, sur lesquels ils gagnent un peu d’argent, qu’ils réinvestissent pour le fonctionnement du site pour innover. Les rugbymen commencent à connaître leur site, ils ont des façons de réagir très différentes, ils font en sorte de ne pas se focaliser sur les critiques pour préserver leur indépendance. Leur chance et leur fierté c’est d’avoir une grosse communauté, qui s’est mobilisée pour les votes, ce qui leur a permis de terminer premier des votes des internautes. Ils ont une communauté fidèle, ils font des efforts pour entretenir ce lien, en répondant à un maximum de commentaires.

De plus en plus de rugbymen acceptent leurs interviews et de répondre à leurs questions décalées. Ils ont notamment réalisé une longue interview de Marc Liévremont, Mourad Boudchelal (Toulon) , Antoine Battu.

Quant à la cérémonie, Bastien est resté dans le même registre en disant qu’ils étaient venus uniquement pour l’openbar, ils ont d’ailleurs remis leur trophée à un site concurrent mais néanmoins ami. La cérémonie a quand même été l’occasion de rencontrer les gens de la communauté rugby en vrai et pas que sur les réseaux sociaux. Ils se connaissent entre eux et essayent de se voir un peu partout en France. Ils ont plein d’idées mais pas forcément le temps et les moyens de tout faire.

 

 

Translate »